Fédération du Vaucluse

Fédération du Vaucluse
Accueil
 
 
 
 

Mutelles: défendre la solidarité. Delphine Jordan et André Castelli écrivent à la Ministre

 
A
 
Madame Marisol TOURAINE
Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
14, avenue Duquesne 
75350 PARIS 07 SP
 
 
Avignon, le 10 novembre 2015
 
 
Madame la Ministre,
 
Nous sommes interpellés par la Mutuelle Générale d’Avignon dont le siège social est situé au 375, rue Pierre Seghers à Avignon, au sujet de l'article 21, tel que prévu, du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) prévoyant la création d'un appel d'offres pour les contrats de santé des personnes de plus de 65 ans.
Apres avoir mis en œuvre la complémentarité santé obligatoire dans les entreprises, puis la loi concernant l’aide à la complémentarité sante, cette énième mesure s’inscrit toujours dans la volonté de réduction du déficit de la sécurité sociale.
 
Force est de constater que cette logique comptable infernale se fait au détriment des assurés sociaux alors que, dans le même temps, le gouvernement refuse d’aborder la question essentielle pour l’avenir de notre système de santé, celle du financement de la sécurité sociale.  
 
Avec ce nouveau dispositif, vous ne faites  qu’opposer les plus anciens aux plus jeunes, segmenter davantage l’accès à la complémentaire santé, mettant à mal le principe de solidarité qui prévaut depuis la création de la sécurité sociale. 
 
Cette nouvelle segmentation est un coup porté aux principes de solidarité et de mutualisation entre assurés. Elle porte en elle la sélection des risques et sera source de nouvelles exclusions au sein de la population des retraités elle-même. 
 
De plus, dans un contexte concurrentiel très fort, vous allez ainsi favoriser le secteur assurantiel dont la seule finalité est le profit au détriment du mouvement mutualiste, notamment les petites mutuelles de proximité, dont les missions historiques se fondent sur la solidarité et l’accès aux soins pour tous.  
 
A ce sujet, nous vous précisons d’ailleurs que la MGA Avignon, née il y a plus de cinquante ans, est la première mutuelle à avoir mis en place, la « mutuelle de village » dans l’intérêt des populations. 
 
Madame la Ministre, être de gauche c’est agir pour la justice sociale et fiscale. En ce sens, vous devez tout faire pour supprimer l’article 21 du projet de loi de financement de la sécurité sociale.
 
Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, en nos sincères et meilleures salutations.
 
                                                         
 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.