Fédération du Vaucluse

Fédération du Vaucluse
Accueil
 

L'Humanité Dimanche

L'Humanité Dimanche

Abonnement à La Marseillaise

Nous contacter

Fédération de Vaucluse

29, route de Montfavet 

84000 AVIGNON

Tel: 04 90 88 14 78

Fax: 04 90 88 14 85

pcf84@wanadoo.fr
Ouverture de nos bureaux (1er étage)

9 H 30 à 12h et de 14h à 17h

Secrétaire fédérale: 

Fabienne HALOUI 

Secrétaire administrative: 

Aimée NANIA VALENTI

L'AGENDA DU PROGRES



 

Elections sénatoriales: faire des communes le pivot de la proximité ! Communiqué de la Fédération de Vaucluse du P.C.F.

 

 

La réduction des dépenses est l’argument avancé pour faire passer la réforme institutionnelle. Or, si elle est menée à son terme, la reforme éloignera un peu plus les citoyens des lieux de décision, libéralisera les territoires, accentuera les privatisations des services publics du fait de la réduction des moyens financiers des collectivités.

Ce véritable « big-bang » territorial mettrait à mal une organisation administrative que des générations de républicains ont construite. Or, l’histoire de la France n’est pas à jeter aux orties. La commune doit demeurer l’échelon territorial essentiel avec des intercommunalités organisées sur la base des bassins de vie. Les maires ne doivent pas être dessaisis de leurs prérogatives pour continuer à agir dans la proximité, permettre la participation des citoyens à la vie de la commune et créer de nouveaux services publics modernes et efficaces.

C’est avec cette ambition que le PCF, membre du Front de Gauche, a décidé de présenter une liste aux élections sénatoriales. La liste sera conduite par Fabienne HALOUI, Conseillère régionale et Conseillère municipale d’Orange, suivie de Guy MOUREAU, Maire d’Entraigues, Vice-Président du Grand Avignon, Agnès MOISSON, Adjointe au Maire de Carpentras, Conseillère communautaire à la COVE et Rémy GRANGEON, Conseiller municipal de Pertuis. 

Les élus locaux, les vauclusiens ont besoin de sénateurs qui s'opposent aux réductions budgétaires et aux reculs sociaux en France, qui défendent l’autonomie des communes et la coopération communale sur la base de projets partagés. Il faut conserver le Conseil Général, garant des solidarités entre les territoires urbains et ruraux. Et les Maires doivent se sentir  soutenus car trop souvent jetés à la vindicte populaire alors que l’immense majorité d’entre eux est bénévole et agit pour l’intérêt commun.

Oui, il faut en Vaucluse des Sénateurs courageux, déterminés et qui ne font pas à Paris le contraire de ce qu’ils disent ou font ici. Alors que le gouvernement tourne le dos à tous ses engagements, il est important d’augmenter le nombre de parlementaires qui se reconnaissent encore dans les valeurs de la gauche et qui agiront pour un changement de politique. Voilà le sens de notre liste à ces élections sénatoriales !

 

Avignon le 1er août 2014

 
 
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.