Fédération du Vaucluse

Fédération du Vaucluse
Accueil

Le programme de "Sorgues, ma ville, j'y tiens". Partie 2: Environnement / Urbanisme /Sport / Culture

 

L'Humanité Dimanche

L'Humanité Dimanche

Abonnement à La Marseillaise

Nous contacter

Fédération de Vaucluse

29, route de Montfavet 

84000 AVIGNON

Tel: 04 90 88 14 78

Fax: 04 90 88 14 85

pcf84@wanadoo.fr
Ouverture de nos bureaux (1er étage)

9 H 30 à 12h et de 14h à 17h

Secrétaire fédérale: 

Fabienne HALOUI 

Secrétaire administrative: 

Aimée NANIA VALENTI

L'AGENDA DU PROGRES



 

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire."

Jean Jaurès

   

 

Après vous avoir présenté dans le dossier N°1 nos propositions pour la création d’emplois, le développement du commerce local et la démocratie participative, voilà le Dossier N°2 sur l’environnement, l’urbanisme, le sport et la culture.

 

Vivre dans une ville saine, durable et écologique.

Il faut pour cela mettre en avant les autres choix possibles en matière de déplacements, d’énergies, de constructions, de traitement des déchets… C’est donner l’impulsion politique qui répondra aux aspirations des Sorguais. C’est construire une démarche globale et cohérente, une démarche offensive et novatrice qui met en mouvement tous les acteurs concernés sur notre ville. Une démarche qui construit du progrès social, de l’efficacité économique et de l’excellence environnementale.

 

 Nous agirons pour :

21) Créer une régie publique de l’eau solidaire démocratique et écologique : l’eau est un bien public, sa gestion doit donc être publique. C’est le choix que font de nombreuses villes avec succès.

22) Un grand projet d’aménagement du Parc municipal. Peu de ville ont la chance d’avoir un tel espace vert en ville. C’est un atout qu’il faut développer, sécuriser et valoriser auprès de la population.

23) Créer des jardins  familiaux supplémentaires mis à la disposition des familles et retraités.

24) Lancer un Salon annuel du commerce équitable et solidaire.

25) Elaborer avec l’ensemble des acteurs une « Charte de l’environnement » et développer une politique d’éducation à l’environnement dans les écoles Sorguaises  en lien avec les parents et les enseignants.

26) Engager un programme ambitieux de rénovation thermique des bâtiments publics (mairie, logements sociaux de la SEM) et l’installation de panneaux solaires.

27) Prendre un arrêté afin d’interdire les OGM sur la ville et se mobiliser contre l’exploitation en Vaucluse des gaz de schiste. Vigilance renforcée sur le transport des matières dangereuses (chimie, nucléaire…)

28) Développer sur l’ensemble de la ville, le tri sélectif des déchets et mener des actions pour réduire les déchets à la source.

29) Augmenter là où le besoin se fait sentir, les points d’apport volontaire (verre, vêtements...).

30) Travailler en lien avec les annonceurs à la réduction des panneaux publicitaires 4x3 qui sont une véritable pollution visuelle.

31) Pont des Arméniers 

Construit en 1925/1926, ce pont d’une longueur totale de 157.5 mètres est inscrit au titre des monuments historiques Français depuis 2001. Comme de nombreux Sorguais, nous souffrons de voir ce patrimoine totalement abandonné. Pourtant l’engagement de travaux de rénovation contribuerait à renforcer l’attrait touristique d’un des rares ponts suspendu en Vaucluse et promouvoir le patrimoine vert qu’est l’Ile de l’oiselet. Nous agirons avec l’ensemble des partenaires en ce sens

 

Repenser la politique urbaine de la ville

 

La politique d’urbanisme doit avoir comme objectif de faire de Sorgues, une ville équilibrée avec une mixité de logements, une ville attractive et qui maitrise son développement urbain et démographique. Est-ce le cas à Sorgues ? La ville s’est étendue et souffre de l’absence d’un grand projet urbain cohérent.

Nous agirons pour :

32) Elaborer un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin de concevoir un développement de la ville plus cohérent. La construction de nouveaux lotissements, d’appartements  a favorisé la venue de nouveaux habitants, à qui nous souhaitons d’ailleurs la bienvenue. Pourtant, selon l’INSSEE la population de Sorgues stagne. Il convient donc d’agir aussi pour diminuer le nombre de logements vacants et densifier les constructions sur les zones disponibles entre les quartiers. Nous agirons également pour diversifier les types d’habitats.

33) Relancer une politique de réhabilitation et de construction de logements à loyers accessibles à tous. Le droit à un logement de qualité à un prix abordable est un enjeu majeur pour toutes les familles, en particulier les jeunes.

34) Rénover la Cité Establet : La guerre politicienne entre la ville et Mistral habitat se fait au détriment des habitants qui désespèrent de voir leur quartier enfin changé. L’amélioration du cadre de vie dans les cités ne va pas à l’encontre bien au contraire de l’amélioration du cadre de vie de l’ensemble de la population.

35) Organiser une conférence annuelle de l’ensemble des bailleurs sociaux afin d’examiner les projets de réhabilitation et de de construction de nouveaux logements.  Nous demanderons également plus de transparence dans l’attribution des logements sociaux et l’augmentation du nombre de gardiens dans les quartiers.

36) Soutenir techniquement et financièrement les associations de locataires. Poursuivre les travaux d’embellissement des entrées de ville.

37) Stopper et réétudier l’aménagement du quartier de la Traille.

38) Favoriser la création de logements intergénérationnels: Après avoir essayé sans succès de vendre les anciens locaux de la MJEP, la ville va construire une dizaine de logements intergénérationnels. Au cours du mandat, nous créerons 30 nouveaux logements de ce type.

39) Réintroduire sur tous les projets urbains « la nature en ville » en développant la présence des arbres et arbustes, végétaux grimpants, zones non goudronnées… et créer ainsi une ambiance moins urbaine.

40) Créer une Maison des associations et un Espace Jeunes. Château Gentilly, Château Pamard, Château Saint Hubert… Ce patrimoine, est ou va être disponible d’ici peu (le centre de loisirs va ainsi quitter le château Pamard) il doit être mis au service des associations et des jeunes.

41) Un grand projet urbain : la rénovation du vieux Sorgues. Ce quartier et ses habitants méritent une attention toute particulière. Nous engagerons avec les riverains concernés une réflexion pour « désenclaver »  ce quartier.

42) Lutte contre les inondations

Située à la confluence du Rhône et de l'Ouveze, une partie importante de notre ville est en zone inondable. La dernière crue date de 2003, les centaines de familles sinistrées s'en souviennent encore.

Nous agirons pour:

- Procéder au curage régulier des lits des cours d'eau.

- Rehausser les berges, planter des arbres et arbustes endémiques.

- Informer les nouveaux arrivants des risques encourus.

- Veiller au respect des règles d'urbanisme et de construction

- Installer des repères de crues afin de garder la mémoire des inondations.

- Renforcer la signalétique indiquant le nom des cours d'eau, canaux...

- Réunir chaque année un "Conseil de prévention inondation" réunissant les associations (Défense des riverains, pécheurs, chasseurs, agriculteurs, riverains), ville et syndicats de rivières afin d'examiner les travaux en cours, la gestion de crise....

 

Le sport pour tous

La vie sportive est un pilier essentiel de l’organisation du sport et constitue un espace important de la formation citoyenne. Le sport est également un enjeu important au niveau de la santé, et du développement individuel.  Il est également source d’intégration et de respect.

Nous agirons pour :

43) Apporter un soutien sans faille aux associations sportives sorguaises.

44) Mener en lien avec les clubs des actions contre la violence sportive.

45) Favoriser l’émergence de projets sportifs de quartiers.

46) Faciliter l’accès au sport des femmes, des séniors et des personnes en situation de handicap.

47) Etudier la mise en place d’un contrat local du bénévole afin de soutenir les projets de formation des bénévoles.

48) Renforcer les moyens humains et financiers du service municipal des sports qui doit retrouver son rôle d’impulsion du développement du sport pour tous.

49) Nous mettrons en place une bourse aux vêtements et matériels sportifs à petits prix.

50) Nous réexaminerons le planning d’utilisation de la plaine sportive afin de permettre à un plus grand nombre de clubs d’utiliser ces installations.

 

Soutenir les pratiques culturelles

Avec le Pôle Culturel, Sorgues s’est dotée d’un équipement de qualité. Sa fréquentation en hausse depuis son ouverture montre la qualité du travail des professionnels du Pôle et l’intérêt de la population pour la culture dès lors qu’on lui en donne les moyens. Ainsi, il est indispensable d’agir pour que les arts pénètrent au plus profond des quartiers là où il y a un  public dont la situation sociale ne permet pas toujours de découvrir l’art.

51) Repenser le rôle du Centre Culturel André Malraux. Il a joué un rôle important par le passé mais, sans faire injure aux bénévoles, il faut lui donner une nouvelle impulsion au risque de voir ses manifestations s’essouffler avec le temps.

52) Soutenir toutes les associations, valoriser les subventions les plus basses et non augmentées depuis des années. Attribuer à l’association « Sorgues Jazz » la subvention supprimée par la municipalité UMP.

53) Programmer des spectacles (théâtre, danse…) dans les quartiers avec le concours des associations et du service culturel de la ville dont le rôle sera renforcé.

54) Diversifier l’approche culturelle : Sorgues, comme toutes les villes du sud est une ville multiculturelle. Que nous ayons des origines Italienne, Espagnole, Nord-Africaine…. nous sommes attachés à nos racines ainsi qu’à notre ville et au pays qui nous a accueillis. La programmation artistique doit donc prendre en compte cette diversité et richesse culturelle.  

 
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.